virtual regatta: Mais qu'est-il arrivé à mon Imoca sur le vendee globe ?

Vous êtes nombreux, très nombreux à vous être faits prendre au piège près du cap de Bonne Espérance ou ailleurs sur virtual regatta en faisant le vendee globe virtuel…

Des berniques collées à la coque ?

Des algues agglutinées sur la quille ?

Une voile à moitié trouée ?

Un hook coincé ?

Un pack VIP bien trop avantageux pour les premiers ?

Un complot contre moi ?

Un bateau moins performant ?

Mais qu’a-t-il bien pu arriver pour que je me retrouve à 0.5 noeuds pendant 3 jours? À tel point que faire demi-tour était devenu une option envisageable ! …

Et si le problème était tout simplement météo ?

capture classement vendee globe
Position des skippers du Vendée Globe et vents par Météo 85

La météo voue joue des tours

Ces derniers jours étaient un véritable calvaire près du cap de Bonne Espérance avec une grande partie de la flotte engluée dans des hautes pressions sur virtual Regatta (vendee globe virtuel).

Sur notre planète, les dépressions et anticyclones se déplacent d’Ouest en Est de manière générale, en suivant des ondes (ondes de Rossby).

Ces ondes font que dépressions et anticyclones alternent de façon plus ou moins prononcée et ne sont en aucun cas gênées par les terres dans le Grand Sud.

Dit comme ça, la navigation en virtuel paraît très simple ! Mais le diable est dans les détails…

Ces hautes pressions génèrent du beau temps et des vents plutôt faibles. Cela n’empêche pas la houle d’être conséquente parfois. La houle générée dans le grand sud par les dépressions à des centaines de milles n’est pas freinée par les continents, on l’appelle la houle australe.

À l’Est, les premiers s’en donnaient à coeur joie en surfant sur des dépressions aux vents réguliers (en virtuel) et soutenus (autour de 25-30 noeuds). Sur le Vendée Globe, les dépressions se déplacent à peine plus rapidement que les IMOCA (bateaux du Vendée Globe). Ceci explique pourquoi les premiers filent à toute allure et évitent les fameuses dorsales anticycloniques pour l’instant.

Malheureusement près du Cap de Bonne Espérance, l’anticyclone et sa vaste dorsale restaient quasi-stationnaires.

Il arrive que la circulation atmosphérique ralentisse par moment, comme lorsque vous rouliez sereinement et que vous vous retrouvez bloqués par surprise dans un bouchon.

Ici, la voiture c’est votre bateau, le bouchon, c’est l’anticyclone, qui vous met à l’arrêt.

capture améliorée vendee globe
Position des anticyclones et dépressions et sens de déplacement Météo 85 Pro

La stratégie du tire-bouchon sur virtual regatta

Mais alors, comment avancer dans le bouchon ?

Vous avez déjà essayé le changement de file ? Parfois ça marche, mais en général, statistiquement, vous perdez du temps.

embouteillages photo

Embouteillages par Shlin Wang de Pixabay

Si vous avez tenté de passer plus au nord ou plus au sud dans l’anticyclone pour aller plus vite, c’était peine perdue. Vous avez fait beaucoup de mousse mais vous risquez de vous être épuisé pour rien.

Pire parfois, lorsque le vent se remet à souffler, vous vous retrouvez plus au nord à redémarrer en même temps que les autres plus au sud qui partent plus vite que vous !

La clé pour se sortir de cette situation, la PATIENCE. C’est rageant et frustrant de voir les premiers filer… Plutôt que de s’épuiser à faire des écarts, il est parfois plus futé de regarder l’évolution météo à 2,3,5 et même 7 jours !

chien attendant photo

Doris Metternich de Pixabay

Peaufinez votre stratégie à 7 jours car l’anticyclone reste rarement en place pendant 7 jours et va évoluer dans une direction et en intensité. Regardez l’évolution des dépressions à 7 jours aussi. Vers quel endroit le vent va se renforcer ? Est-ce que ça vaut le coup d’aller plus au nord ? Sachant que la route Ouest-Est est plus longue lorsque vous êtes plus au Nord qu’au Sud car la distance parcourue est plus longue.

carte et compas océan indien

Mohamed Aly de Pixabay

Alors c'est fini pour moi sur virtual regatta ou reste-t-il encore un espoir de remporter le resto face à mon collègue qui me nargue depuis 15 jours en tête de course du vendee globe?

Vous ne savez pas quoi faire? Visez d’abord l’orthodromie, cette ligne blanche sur Virtual Regatta qui est la route la plus courte vers l’arrivée ! Ensuite, essayez à moins de vents vraiment puissants de ne pas trop vous éloigner de cette ligne. Il faut que ça vaille le coup. D’ici quelques jours, vous verrez que par rapport aux autres, votre patience et votre vision à plus long terme vont payer. Ne désespérez jamais, le groupe de tête est très fort mais pas à l’abri des dorsales anticycloniques.

homme regardant au loin des bateaux avec ses jumelles

Tumisu de Pixabay

Enfin, le Grand Sud est un vaste accordéon sur lequel il faut faire vos gammes. C’est l’expérience que vous développerez qui restera le meilleur des conseils !

Benjamin, apprenti skipper virtuel, meteo85 sur Virtual Regatta (4e Vendée Globe).