Retrouvez ici la climatologie 2020 pour les stations de la Vendée (85) à la Loire-Atlantique (44) en passant par le Maine-et-Loire (49).

2020 : une année chaude, aux extrêmes pluviométrique avec un fort excédent et des records par endroit mais aussi ensoleillée avec un été très sec.

climatologie 2020
climatologie 2020 : source pixabay

L’année 2020 a été une année chaude avec +1.5°C pour la station de La Roche sur Yon en Vendée (85) ainsi que Nantes en Loire-Atlantique (44).

On relève également un excédent de +1.4°C du côté d’Angers en Maine-et-Loire (49).

Station synoptique de la Roche / Yon - Vendée (85)
VariableClimatoMesuresÉcart/moy
Température moyenne12.1 °C13.6 °C+1.5 °C
Température minimale7.8 °C9 °C+1.2 °C
Température maximale16.4 °C18.1 °C+1.7 °C
Ensoleillement1852 h2152 h+16 %
Pluviométrie880.7 mm1015 mm+15 %

Que ce soit en matinée ou l’après-midi, la température dépasse de 1°C la moyenne climatologie sur ces 3 villes de référence, en cohérence avec le reste de la France.

Station synoptique de Nantes - Loire-Atlantique (44)
VariableClimatoMesuresÉcart/moy
Température moyenne12.5 °C13.9 °C+1.4 °C
Température minimale8.3 °C9.3 °C+1 °C
Température maximale16.7 °C18.4 °C+1.7 °C
Ensoleillement1791.3 h2211.9 h+23 %
Pluviométrie819.5 mm930 mm+13 %

L’ensoleillement a été excédentaire sur l’année notamment en mai, juillet où il est tombé moins de 10 mm sur ces stations ou en novembre par exemple.

On se souvient du mois de juin très humide et plus frais que les normales sur les régions de la côte Atlantique qui a participé à une pluviométrie excédentaire.

Il a beaucoup plu en janvier et décembre également mais avec de la douceur cette-fois.

Station synoptique d'Angers - Maine-et-Loire (49)
VariableClimatoMesuresÉcart/moy
Température moyenne12.3 °C13.8 °C+1.5 °C
Température minimale7.9 °C9.2 °C+1.3 °C
Température maximale16.6 °C18.4 °C+1.8 °C
Ensoleillement1798.5 h2120.9 h+17 %
Pluviométrie693.3 mm743.4 mm+7 %

S’il fallait résumer 2020, l’année fut dans les extrêmes pluviométriques avec un hiver pluvieux qui empêcha de semer pour beaucoup d’agriculteurs.

Ceux qui n’avaient pas de réserves d’eau au printemps se sont retrouvés à sec avec des périodes anticycloniques durant 3 semaines se soldant par des orages.

La série noire a continué en juin avec un mois très maussade et frais.

Juillet extrêmement sec avec plusieurs périodes très chaudes jusqu’à la mi-août où les orages sont arrivés avec de la pluie et de la fraîcheur ensuite.

Septembre était plutôt agréable avant l’arrivée de la tempête Alex en octobre et une chute brutale du thermomètre qui en a surpris beaucoup.

C’est à ce moment là que l’épidémie de COVID-19 a flambé en France.

Le confinement au soleil en novembre qui a permis les dernières récoltes et semences avant un mois de décembre où l’arrosage s’est montré presque trop généreux.