Le brouillard est un phénomène pour beaucoup mystérieux, inquiétant et qui a vu naître beaucoup de légendes. Mais qu’en est-il réellement ?

Nous allons voir que le brouillard n’apparaît ou disparaît pas toujours de la même façon et qu’il en existe plusieurs types.

Pour commencer, il faut distinguer deux phénomènes qui sont parfois confondus, la brume et le brouillard:

-> Si la visibilité est supérieure à 1 km et inférieure à 5km, on parle de brume.

-> Si la visibilité descend sous les 1 km, on parle de brouillard.

Une deuxième chose, le brouillard est-il un nuage?

Non, voici la différence entre ces deux types :

-> Le nuage est composé de fines gouttelettes d’eau (ou de glace) condensées autour d’aérosols en suspension « au-dessus mais sans aucun contact » de la surface terrestre.

-> Le brouillard est composé de fines gouttelettes d’eau (ou de glace) condensées autour d’aérosols en suspension « au-dessus et au contact » de la surface terrestre. On appelle hydrométéores la brume ou le brouillard.

Bien souvent, les marins parlent de brume pour désigner brouillard ou brume, la visibilité (+/- 1km) en mer étant parfois difficile à jauger sans repère fixe.

Par température négative, les brouillards deviennent givrants.

Les gouttelettes d’eau en suspension sont en surfusion (<0°C) et peuvent condenser en cristaux de glace à n’importe quel obstacle.

Il peuvent être parfois traîtres et former du givre sur la chaussée, causant de nombreux accidents en hiver, le givre restant parfois plusieurs heures après la disparition du brouillard dans les zones ombragées ou humides (le carambolage près de Ste Flaive des Loups en Vendée il y a quelques années en décembre faisait suite à un dépôt de givre sur une portion de 4 voies proche d’un étang à la suite d’un brouillard).

Après avoir défini au sens large le brouillard et la brume, nous allons voir quels types de brouillard existent :

1 ) Le brouillard radiatif :

Brouillard radiatif – Pixabay

Très fréquent en France de l’automne au printemps et parfois l’été, on le retrouve le plus souvent dans le Sud-Ouest du pays.

Ce brouillard, par des conditions météorologiques généralement stables (anticycloniques) et claires (en l’absence de nuage ou avec un léger voile d’altitude), se forme par refroidissement de la surface du sol lors de nuits claires, avec un vent très faible.

En effet, la température du sol va descendre quasiment jusqu’au point de rosée et l’humidité relative de l’air va augmenter pour approcher ou atteindre les 100%.

Il faut que le vent soit non nul pour permettre un léger brassage des particules dans l’air et donc générer de la condensation autour de ces particules et des gouttelettes en suspension.

Si le vent est nul, seul le sol va saturer et on aura de la rosée uniquement.

Si le vent est trop fort (>15-20 km/h), l’air en surface ne pourra pas suffisamment s’humidifier et il n’y aura pas de condensation des gouttelettes et donc pas de brouillard ou alors de la brume.

2 ) Le brouillard d’advection :

Brouillard d’advection – Pixabay

Ce brouillard résulte d’échanges entre deux masses d’air à des températures et humidités différentes.

Il en existe deux catégories:

-> Le brouillard d’advection chaud :

Comme sur l’illustration ci-dessus, lorsqu’une masse d’air chaude et humide s’avance au-dessus d’une surface plus froide, alors le refroidissement de la masse d’air chaude à son point de rosée (100% d’humidité relative) entraîne la condensation de la vapeur d’eau, générant un brouillard souvent intense.

Il est fréquent en mer.

Cette fois-ci, le vent n’est pas un critère d’assèchement car il s’agit de la masse d’air toute entière qui sature.

-> Le brouillard d’advection froid :

Si une masse d’air froide et stable passe au-dessus d’une eau beaucoup plus chaude (eau au moins 10°C plus chaude que l’air), l’eau va s’évaporer et condenser immédiatement pour former un brouillard d’évaporation (que les marins appellent « fumée de mer »).

Ce brouillard en hiver comme près de Terre-Neuve peuvent mener à de forts givrages sur les bateaux pris à l’intérieur.

3) Brouillard de précipitations :

Brouillard de précipitations – Pixabay

Les précipitations (pluie, neige…) vont s’évaporer en passant dans une masse d’air qui ne sature pas (plus sèche).

Cet air devient donc plus humide, plus froid car l’évaporation va pomper l’énergie de l’air.

Lorsque l’air a été suffisamment refroidit et que son humidité approche les 100%, il se forme un brouillard.

On le retrouve à l’avant des fronts chauds généralement car les précipitations y sont faibles et s’évaporent dans une masse d’air plus sèche.

Brouillard ne signifie donc pas forcément beau temps, le front chaud étant à l’avant des dépressions.

4) Brouillard d’évaporation :

Brouillard d’évaporation au-dessus d’un fleuve – Pixabay

Par vent faible mais non nul, lorsque le temps est stable (inversion de température), de jour comme de nuit, les sources d’humidité vont saturer la masse d’air sous cette inversion de température (air plus froid plus lourd et donc plus stable sous un air plus chaud).

L’air saturé, le brouillard se forme.

On le retrouve près des lacs, des cours d’eau, des forêts ou sources industrielles émettant de la vapeur d’eau.

5) Brouillard orographique :

Brouillard orographique – Pixabay

Si vous avez été en montagne, vous avez peut-être déjà été noyé dans ce brouillard qui désoriente.

Lorsque l’air est soulevé le long des pentes par le vent, celui-ci se refroidit jusqu’à saturer complètement parfois lorsque la pression baisse et engendre ce type de brouillard.

6) Brouillard d’inversion par affaissement de stratus :

Brouillard d’inversion – Pixabay

Dans une couche stable (phénomène qui arrive en hiver généralement), lorsque des nuages bas appelés stratus par refroidissement de la masse d’air redescendent vers la surface en général quand le soleil descend, on dit qu’ils s’affaissent et alors il se forme du brouillard lorsque ceux-ci atteignent la surface.

7) Brouillard de vallée :

Brouillard de vallée – Pixabay

Lorsque la nuit est claire, le vent est faible, l’air en montagne va se refroidir en tout point et cet air froid plus lourd va glisser vers le point le plus bas qui est la vallée.

Il arrive parfois que ces brouillards de vallée soient tellement denses qu’en pleine journée, on retrouve des températures à -5°C en vallée à 800m dans le brouillard, véritable barrière au rayonnement solaire alors qu’il fait 12°C sur les sommets à 1500m chauffés sous un grand soleil.

Ces brouillards de vallée peuvent parfois durer plusieurs jours par temps stable et vent faible.

8) Brouillard de mer arctique (ou fumée de mer arctique ou antarctique) :

Brouillard de mer arctique – Pixabay

Lorsque l’air est sous -15°C l’hiver, la surface de la mer qui n’est pas gelée va s’évaporer.

Par vent faible, la vapeur d’eau près de la surface par temps stable va saturer, formant un brouillard givrant pour les bateaux qui s’aventureront dans ces zones.

La disparition du brouillard a lieu lorsqu’en général :

-> Le soleil réchauffe la masse d’air au-dessus du brouillard et de fil en aiguille, détricote par le sommet le brouillard jusqu’à sa surface.

-> La surface se réchauffe (îlot de chaleur urbain, traffic routier, zones sans brouillard ou le soleil chauffe le sol…) et l’air s’assèche. Le brouillard disparaît par la surface et il se forme alors des stratus (nuages bas) ou alors le temps se dégage complètement.

-> Un vent chaud se lève et assèche l’air. Parfois, le sol reste plus frais et peut rester humide temporairement après dissipation du brouillard.

-> Il arrive aussi que de l’air sec en altitude redescende vers la surface (phénomène de subsidence) et assèche l’air rapidement, dissipant le brouillard.

Le saviez-vous?

La corne de brume utilisée par les marins permettent aux navires de se signaler ou de se repérer en temps de brouillard. En effet, le brouillard fait écran aux rayons du soleil mais pas au son qui se propage très bien par temps stable.

Attention aux idées reçues !

Le smog (brume de pollution) n’est pas un brouillard.

C’est une brume sèche de particules polluantes (acide sulfurique, chlorhydrique…) à l’inverse du brouillard qui lui est  humide et va permettre le ruissellement des polluants au niveau du sol.

En période de pollution, le brouillard mettra plus de temps à se former mais pourra être tenace une fois présent.

Votre apply météo mange toute la mémoire de votre smartphone ?

Surfez léger cet automne avec l’apply Android METEO85 disponible en cliquant-ici

Une météo locale, de proximité, à vos côtés ?

La belle saison touche à sa fin et la météo va de nouveau sortir sa collection automne/hiver avec son lot de pluies, de tempêtes, de gelées, brouillards …

Vous êtes une entreprise de plus de 10 salariés de Vendée, Deux-Sèvres ou Loire-Atlantique et votre activité professionnelle est directement ou indirectement impactée par la météo ?

Pour vous aider à éviter gaspillage et dépenses inutiles liés au mauvais temps, nous vous accompagnons à gérer ce risque au quotidien. 

Des abonnements aux prévisions haute résolution sont en cours de mise en place pour les agriculteurs dans un premier temps.

Vous aurez 3 offres :

  • Abonnement Météo-Pré : Au plus près de chez vous, la prévision haute résolution à +48h heure par heure puis toutes les 3h jusqu’à 15 jours avec les prévisions de traitement, d’ETP, de DJC pour plusieurs types de plantations. Des résumés journaliers, prévisions détaillées et graphiques pour voir vos prévisions en un coup d’oeil.
  • Abonnement Météo-Pré-Alerte : En plus de l’abonnement Météo-Pré, des alertes Mail+SMS avec des seuils personnalisables pour gagner en temps et en efficacité.
  • Abonnement Météo-Pré-Conseil : En plus de tout ce qui a été énoncé ci-dessus, 2 échanges avec un prévisionniste par mois pour vous permettre de comprendre , d’appréhender et de prendre du recul sur les phénomènes prévus par les prévisions automatiques.

Vous pourrez vous abonner mensuellement ou pour une durée d’un an.

Pour les prestations au cas par cas (travaux avec grue, voirie, événements en plein air, coulage de béton, peinture en extérieur, prévisions de consommation, études météo-climatiques…), MÉTÉO 85 PRO s’adaptera à vos besoins et vous proposera une solution sur mesure: contactez-nous via ce formulaire (réponse sous 24h).

Benjamin – MÉTÉO 85 PRO.