L’humidité à 2m, où plutôt humidité relative à 2m est exprimée en pourcentage. Pourquoi à 2m?

La mesure d’humidité est mesurée à 2m historiquement, hauteur atteignable par la main des humains pour les relevés.

Il s’agit du rapport mathématique entre la pression de vapeur et la pression de vapeur d’eau saturante.

Plus simplement, l’humidité représente la quantité d’eau présente dans l’air, l’air n’étant jamais sec avec 0% d’humidité.

En France, les valeurs courantes d’humidité se situent entre 20 et 100% en fonction des régions.

Avec 100% d’humidité, l’air va se condenser autour d’aérosols en suspension en gouttelettes d’eau et la température de l’air sera égale à la température du point de rosée (ou du thermomètre mouillé).

Les valeurs calculées dans les modèles météorologiques étant moyennes sur une grille (de 2 à 25 km sur meteo85.com), l’humidité sera moyennée sur une surface. Les modèles météorologiques déduisent l’humidité à 2m après réajustement de l’humidité sur leurs plus bas niveaux (5, 10 ou 20m).

En météorologie, l’humidité relative est un paramètre essentiel pour jauger l’apparition des nuages, des brouillards, brumes et des échanges de chaleur dans l’atmosphère et plus généralement sur la thermodynamique atmosphérique.

La condensation en gouttelettes libérant de la chaleur et l’évaporation captant de la chaleur, cela va jouer sur certains effets locaux.

Un expert en météorologie saura interpréter les phénomènes en rapport avec les transformations faisant intervenir l’humidité et conduisant à des phénomènes extrêmes, dangereux et locaux que les modèles météorologiques ne sauraient appréhender (leur puissance de calcul et leur précision étant limitées).