Qu’est-ce que l’irradiance solaire ?

Comme nous le savons, lorsqu’il fait jour, nous percevons le monde qui nous entoure. Sans que nous nous en rendions compte, un ou plutôt des rayonnements sont présents et se propagent dans différentes directions.

Il y a le rayonnement solaire direct (si le ciel n’est pas couvert), le rayonnement réfléchi par le sol qui possède un albédo (1 si c’est un blanc parfait qui réfléchit à 100% la lumière, 0 si c’est un corps noir qui absorbe la lumière à 100%) et le rayonnement émis soit par les objets au sol, la mer ou les aérosols en suspension dans l’air qui est diffus (il se propage dans toutes les directions possibles).

L’irradiance correspond au rayonnement reçu par une surface plane d’1m² au niveau du sol en provenance du soleil et de la réflexion du rayonnement par les aérosols dans l’air. La nuit, l’irradiance solaire est de 0W/m² et en journée, elle peut monter lorsqu’il fait très clair (absence de nuage) à 200W/m² à midi solaire fin décembre ou 1000W/m² à midi solaire fin juin aux latitudes tempérées.

Lorsqu’il n’y a pas de nuage, on observe une courbe en cloche avec un pic au midi solaire (14h en heure d’été et 13h en heure d’hiver en France). Cette courbe est cassée lors d’arrivée de nuages qui font descendre le rayonnement reçu par le soleil, qui reste toujours positif tant que le soleil n’est pas couché !

Lors d’un violent orage en été, il y a tellement de vapeur d’eau au-dessus de nos têtes que les rayons du soleil vont être très fortement diffusés dans le nuage et ne vont pas nous parvenir ou en très faible nombre, faisant baisser parfois à 10 ou 20W/m² l’irradiance en pleine journée ! Or, vos ampoules éclairant à 30 ou 50W seront nécessaires pour y voir plus clair avec une telle baisse de luminosité.

La prévision d’irradiance solaire permet donc de savoir si le temps sera clair et agréable ou alors très sombre et monotone. L’irradiance agit incontestablement sur le moral des gens et notamment de touristes qui apprécieront un temps clair et lumineux à un temps sombre et monotone.

Dans les modèles météorologiques, l’irradiance horaire à 14h est la moyenne de l’irradiance solaire entre 13h et 14h (en W/m²/h). Si celle-ci est tri-horaire, c’est à 14h la moyenne de l’irradiance solaire horaire entre 11h et 14h (en W/m²/h).

Au-delà du secteur touristique, le secteur solaire PV a un grand besoin de prévisions d’irradiance solaire pour anticiper sa production pour les jours suivants et nous pourrons mettre en place ce type de prévision ou des études de faisabilité de parcs solaires PV avec 40 ans d’historiques météo reconstitués.